L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
11 octobre 2018

Jean-François Boily nommé à la direction du parc régional Val-David-Val-Morin

Le conseil municipal de Val-David a finalisé le processus d’embauche d’un directeur pour le parc régional de Val-David-Val-Morin (secteur Dufresne) en procédant à l’embauche de Jean-François Boily lors de la séance du 9 octobre. 

Jean-François Boily dirigera les destinées du parc régional Val-David-Val-Morin (secteur Dufresne).
Jean-François Boily dirigera les destinées du parc régional Val-David-Val-Morin (secteur Dufresne).
© Photo gracieuseté

« Nous avons reçu plus de 37 candidatures et il fut difficile de faire une sélection compte tenu de l’excellence de la grande majorité des candidats. Nous sommes très heureux du dénouement de cette démarche consensuelle », explique le conseiller Guy Séguin qui a siégé sur le comité d’embauche avec la mairesse Kathy Poulin et le conseiller Jean-François Giasson.

Qui est-il?

M. Boily compte près de vingt ans d’expérience dans le domaine des parcs et des établissements de plein air. Son parcours professionnel est empreint de plusieurs années de travail concertées impliquant plusieurs instances municipales, touristiques et médiatiques qui ont fait de lui une référence dans le milieu. « Citoyen très impliqué, passionné de la nature et du parc régional, M. Boily saura assurer un développement harmonieux, combinant le respect de la mission de conservation de la réserve naturelle et la pratique d’activités de plein air », souligne la mairesse Kathy Poulin.

Rappelons que le parc régional (secteur Dufresne) est administré actuellement par la municipalité de Val-David alors que le secteur Far Hills de Val-Morin est géré par l’OBNL de la Société du parc régional. Les deux administrations collaborent afin d’assurer une saine gestion des opérations. En parallèle, les conseils municipaux de Val-David et Val-Morin travaillent pour faire aboutir le projet de gouvernance unifiée du parc afin d’assurer la mise en place d’une vision commune et d’optimiser le fonctionnement administratif.

« Le parc fait face à de grands défis comme la cohabitation des différentes activités, l’adaptation aux changements climatiques, l’érosion, la compétition et le financement. Nous sommes confiants que M. Boily saura travailler avec tous les intervenants pour répondre à ces enjeux », nous dit la mairesse de Val-David.

L’entrée en fonction de M. Boily se fera de façon progressive pour ensuite entrer en poste, à temps complet, à partir du 19 novembre.

 

Partager:

À ne pas manquer