L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
9 octobre 2018

Sainte-Agathe-des-Monts

Bouffe Dépannage devra quitter le presbytère

Bouffe Dépannage devra se trouver de nouveaux locaux.

Daniel Deslauriers , journaliste

La présidente de Bouffe Dépannage, Françoise Garand.
La présidente de Bouffe Dépannage, Françoise Garand.
© Photo L'information du Nord - Daniel Deslauriers

Le conseil de fabrique a demandé à cette organisation de déménager ses installations ailleurs. La direction de Bouffe Dépannage a appris la nouvelle au début du mois de septembre.

« Pour nous, c’est un choc », déplore Françoise Garand qui préside cette organisation bénévole depuis 17 ans. Ce comptoir alimentaire fonctionne, lui, depuis 26 ans déjà. « On nous a dit qu’il n’y avait pas de place pour la négociation », dit-elle. « Cela crée de l’insécurité chez nos bénévoles (ils sont 14 au total) et une atmosphère très lourde. »

Bouffe Dépannage, il faut le préciser, ne paie pas de loyer, ni les factures d’électricité. « Cependant, on a investi beaucoup d’argent dans nos locaux (isolation, etc.) et nous n’avons pas les moyens de nous payer un loyer. L’argent que nous touchons sert à acheter de la nourriture, un point c’est tout », explique Mme Garand.

« Il aurait été facile de remettre les clés et de passer à autre chose, mais il y a entre 120 et 140 familles qui dépendent de nous chaque semaine. Nous n’avons pas le droit de les abandonner », dit-elle. Ces locaux abritent aussi ceux de La Bonne Soupe et le bureau de la travailleuse de rue de L’Écluse.

« On nous a offert le Toit des jeunes, mais ça ne répond pas à nos besoins », poursuit Mme Garand. « Nous avons besoin d’un endroit central, accessible aux handicapés avec une porte de garage pour les aliments à entreposer. »

Besoin d’espace

« Avec la fermeture de cinq paroisses, il nous faut un endroit pour entreposer nos archives et les objets de culte », explique le président de la fabrique, Pierre-André Lortie. « On a besoin d’espace aussi pour nos cours de catéchèse », dit-il. D’autres projets sont aussi sur la table.

M. Lortie se dit conscient de l’importance de Bouffe Dépannage dans la communauté. « On comprend parfaitement leur situation et il n’est pas question de les mettre à la porte du jour au lendemain. » De fait, aucune date butoir n’a été précisée concernant le déménagement de Bouffe Dépannage.

Un comité, réunissant plusieurs intervenants dont la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, a donc été mis sur pied pour étudier la question. On espère trouver une solution dans les meilleurs délais.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer