L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
9 octobre 2018

Commémoration de l'écrasement du Libérator

La famille du pilote émue

Par Dyane Bouthillette - Peter Sanderson  avait un an le jour de la tragédie. Malgré qu'il n'ait jamais connu son père, mort dans l'écrasement, M. Sanderson a confié, lors d'une entrevue avec le journal, que cela avait été très difficile émotivement.

Lors de la commémoration, la famille Sanderson était visiblement ému. « C'est une semaine extraordinairement importante pour ma famille. C'est un grand honneur d'être ici », a affirmé Steve Sanderson, la voix étranglée par l'émotion.
Lors de la commémoration, la famille Sanderson était visiblement ému. « C'est une semaine extraordinairement importante pour ma famille. C'est un grand honneur d'être ici », a affirmé Steve Sanderson, la voix étranglée par l'émotion.
© Photo L’information du Nord – Dyane Bouthillette

La main sur le coeur, Peter Sanderson s'est dit très touché de voir la communauté travailler aussi fort pour faire vivre la mémoire de l'écrasement. 

Steve Sanderson, ayant récemment retracé son cousin Peter qu'il avait perdu de vue très jeune, affirme avoir toujours entendu parler de cette tragédie. « Ç’a toujours été une histoire triste dans ma famille », a-t-il confié, la voix étranglée par l'émotion.

« Je vous donne ma parole, M. Sanderson, qu'on n'oubliera jamais votre père, les 23 autres membres de l'équipage qui ont péri ici à Saint-Donat », a assuré maire de Saint-Donat, Joé Deslauriers.

Partager:

À ne pas manquer