L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
16 novembre 2018

Après un arrêt de 14 ans

La messe de minuit renaît à Sainte-Agathe

Les traditionalistes auront une raison supplémentaire de célébrer Noël cette année: l’église Sainte-Agathe tiendra, après plusieurs années, une messe de minuit.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

On pourra, pour la première fois depuis 2004, participer à une messe de minuit à l’église de Sainte-Agathe.
On pourra, pour la première fois depuis 2004, participer à une messe de minuit à l’église de Sainte-Agathe.
© L’information du Nord – Maxime Coursol

Il faut remonter à 2004 pour avoir une messe qui débutait aux douze coups de minuit le 25 décembre, à l’église Sainte-Agathe. Depuis, cette célébration avait lieu plus tôt. Cette année, les prêtres et les bénévoles de la paroisse ont toutefois décidé de ressusciter la tradition.

« L’an dernier, je venais d’arriver à Sainte-Agathe et à Noël, plusieurs personnes m’ont parlé de leur désir de voir revivre cette fameuse messe de minuit, avec peut-être une exposition de crèches, pour transmettre ces traditions aux plus jeunes. Nous en avons discuté et finalement, nous avons choisi de l’essayer », explique l’abbé Steven St-Amour.

Ce dernier ne s’en cache pas, les messes de minuit se font de plus en plus rares, tant dans le secteur pastoral qu’ailleurs au Québec, en raison de l’âge avancé de la moyenne des prêtres et de leur faible nombre. Toutefois, il croit à l’importance de transmettre ce pan de notre patrimoine.

« Dans mes plus beaux souvenirs d’enfance, il y a ma mère qui me réveille vers 10h le 24 décembre au soir pour aller assister à la messe de minuit, puis revenir pour déballer les cadeaux. Des générations de Québécois ont vécu ça, et je trouve important que les plus jeunes, aussi, puissent vivre ça », confie l'abbé St-Amour.

Cela dit, deux autres messes auront quand même lieu plus tôt: une plus familiale, à 17h, avec notamment une crèche vivante, et une autre à 22h. « Nous avons choisi de sacrifier la messe de 20h car c’était plus simple pour la chorale de rester dans l’église entre celles de 22h et de minuit, explique l’abbé St-Amour. D’ailleurs, je remercie les choristes d’avoir embarqué là-dedans avec nous. »

Une occasion de se réunir

C’est suite à la messe donnée dans le cadre du festival Couleur Country, qui a attiré les fidèles au point de remplir l’église, que la paroisse a vraiment vu le potentiel pour essayer de ramener la messe de minuit. Appuyé par différents membres de la Chambre de commerce qui ont aussi à cœur de revitaliser le centre-ville de Sainte-Agathe, la paroisse a vu une opportunité de créer un événement social en plus d’être religieux.

Cela reste à confirmer, mais il se peut que les gens puissent laisser leur voiture à la Place Lagny et emprunter une carriole pour se rendre à la messe. D’ailleurs, on lance un appel à tous les détenteurs de chevaux qui voudraient participer à la féérie de Noël de cette façon.

Après la messe, la paroisse invite également les participants à rester sur le parvis de l’église pour prendre un verre. « Noël, ce n’est pas que la naissance de Jésus: c’est aussi une belle occasion de fraterniser », conclut l’abbé St-Amour.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer