L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 novembre 2018

Radio, télé… et gros bon sens

Il neige : l’enfant a de l’école ou pas?

La Commission scolaire des Laurentides (CSL) tient à rappeler à la population des Laurentides ses procédures touchant le maintien ou la suspension des cours et du transport scolaire lors d’intempéries.

La Commission scolaire des Laurentides rappelle aux parents que la sécurité des élèves demeure sa priorité.
La Commission scolaire des Laurentides rappelle aux parents que la sécurité des élèves demeure sa priorité.
© Photo L'information du Nord - Archives

Très tôt le matin, la direction générale de la CSL évaluera la situation en consultant diverses autorités, notamment les municipalités de son territoire, Environnement Canada et le service du transport scolaire, afin de prendre la décision de fermer ou non les écoles et les centres de l’ensemble du territoire de la commission scolaire. Il est important de retenir que si les conditions routières sont non sécuritaires sur l’ensemble du territoire, il y aura suspension des cours et du transport pour les écoles primaires et secondaires. À moins d’avis contraire, les services de garde demeureront ouverts et les autres activités de la CSL seront maintenues.

La population aura alors avantage à consulter :

- la page d’accueil du site Internet de la CSL;

- le message téléphonique lors d’un appel au 819 326-0333;

ainsi que les stations de radio :

- CIME – Le Rythme des Laurentides (101,3 ou 103,9);

- The Beat (92,5);

- Radio Circulation AM (730);

- Rythme FM (105,7);

- CKOI (96,9);

- Rouge FM (107,3);

- la station de radio Énergie (94,3);

- 98,5 FM (98,5);

- le réseau TVA (LCN et Salut Bonjour);

- les chaînes de la Société Radio-Canada (CBC, Radio-Canada et RDI).

La CSL recommande toutefois aux parents d’être vigilants, les conditions climatiques ou routières étant hors de son contrôle et pouvant se détériorer rapidement.

La décision d’envoyer leur enfant à la rencontre de l’autobus ou encore de le garder à la maison leur revient.  

À noter aussi qu’à moins de circonstances exceptionnelles, la CSL n’interrompt pas les cours dans ses écoles et centres lorsqu’une tempête ou d’autres intempéries surviennent durant la journée.

Partager:

À ne pas manquer