L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 novembre 2018

Don de la Fondation médicale

Un électrocardiographe tout neuf à Saint-Sauveur

La Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d'en-Haut a fait récemment don d'un électrocardiographe au Groupe de médecine familiale (GMF) de Saint-Sauveur. C'est un don apprécié de plusieurs milliers de dollars qui permettra de sauver des vies.

Le vice-président de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, Robert Raymond, ici en compagnie du Dr Sylvain Ménard, le médecin responsable du GMF de Saint-Sauveur.
Le vice-président de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, Robert Raymond, ici en compagnie du Dr Sylvain Ménard, le médecin responsable du GMF de Saint-Sauveur.
© Photo Gracieuseté

« Ce don s'inscrit dans la nouvelle vision de la Fondation médicale. Nous voulons que les gens reçoivent les soins dont ils ont besoin le plus près de chez eux. Les services de proximité sont au cœur de notre action. D'autres annonces du même genre sont à prévoir au cours des mois à venir », confirme le directeur général de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d'en-Haut, Daniel Desjardins.

Grâce à cet appareil, les professionnels de la clinique pourront pratiquer des électrocardiogrammes. Cet examen complète l’examen clinique lors d’une consultation cardiologique. Il enregistre l'activité électrique du cœur qui varie en fonction de sa taille, de l’épaisseur de ses parois et de son rythme. Il permet de détecter des anomalies de la fréquence cardiaque au niveau de son rythme ou de la conduction de l’influx, du volume de certaines parties du cœur hypertrophiées pour les parois ou dilatées pour les cavités et du muscle cardiaque qui peut être nécrosé.

« La Clinique médicale Saint-Sauveur tient à remercier la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut pour l’acquisition de cet électrocardiogramme », a pour sa part déclaré le médecin responsable de la clinique, le Dr Sylvain Ménard.

La Clinique médicale Saint-Sauveur, avec ses services de radiologie et pharmacie, dessert la population des Pays-d’en-Haut depuis plus de 30 ans, et ce, sept jours sur sept. Elle compte neuf médecins qui sont regroupés depuis quelques années dans un groupe de médecine familiale (GMF) avec des infirmières et un travailleur social.

Partager:

À ne pas manquer