L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
20 avril 2018

Val-David

L’École Imagine: apprendre différemment

Mine de rien, sans faire du bruit, l’École Imagine continue d’attirer les familles à Val-David.

Daniel Deslauriers , journaliste

Sur la photo, de gauche à droite, Anne St-Aubin, enseignante, Hélène Porcher, coordonnatrice à l’administration, et Noémi Glen, présidente du conseil d’administration.
Sur la photo, de gauche à droite, Anne St-Aubin, enseignante, Hélène Porcher, coordonnatrice à l’administration, et Noémi Glen, présidente du conseil d’administration.
© Crédit photo Information du Nord - Daniel Deslauriers

Il s’agit d’une école primaire privée qui a ouvert ses portes en septembre 2013. Le projet a été nourri, pendant les années 1990, par des parents, des enseignants et des amis, tous déterminés à pouvoir offrir, un jour, une éducation inspirée par la pédagogie Waldorf qui compte plus d’un millier d’écoles à travers le monde. L’École Imagine est la seule du genre dans les Laurentides.

Cette pédagogie est fondée sur la base de nouvelles approches éducatives ancrées dans un compréhension profonde et globale de l’être humain et de son développement. À l’École Imagine, l’accent est mis sur le développement harmonieux de l’enfant (corps, âme et esprit), sa créativité, toute chose ajustée selon les besoins actuels des enfants et de leur propre rythme de développement.

Nouveau site

Depuis janvier dernier, les élèves et le personnel de l’École Imagine ont élu domicile dans l’ancienne résidence des Sœurs de Ste-Anne, en plein cœur du village. Ce bâtiment de 3 étages a subi des rénovations importantes. Pas moins de 1,2 M$ ont été investis, en effet, pour rencontrer les normes d’hygiène et de sécurité, tout en conservant le cachet patrimonial de l’édifice. Complètement décontaminée, cette école est l’une des rares au Québec sans aucune trace d’amiante.

L’École Imagine continue de connaître une belle progression avec 70 élèves inscrits même si elle pourrait facilement en accueillir le double dans ses nouveaux locaux. « Notre école a ses permis pour enseigner aux élèves de secondaire 1 et 2, mais nous avons choisi de nous limiter aux enfants de la maternelle à la 6e année pour le moment », explique la présidente du conseil d’administration, Noémi Glen.

Pour ces parents, qui viennent d’un peu partout et qui choisissent souvent de s’installer à Val-David à cause de la présence de cette école, c’est un défi financier majeur. L’école ne reçoit aucune subvention du gouvernement du Québec. L’École Imagine, c’est un projet collectif, un OBNL dans lequel les parents doivent s’impliquer à raison de 25 heures de bénévolat par année.

Cette école alternative emploie une quinzaine de travailleurs, dont 12 enseignants. Des passionnés comme Anne St-Aubin qui ont accepté des conditions de travail réduites, par rapport au secteur public, pour enseigner dans cette école. « Ici, on les prépare aux défis qui les attendront plus tard dans le monde », dit-elle.

La mairesse de Val-David, Kathy Poulin, se félicite de la présence de cette école sur son territoire. « Nous voulons développer un partenariat étroit avec eux. C’est un groupe qui génère beaucoup d’engouement et de dynamisme, une école qui prend de l’ampleur et qui rejoint nos valeurs de solidarité. L’École Imagine enrichit notre communauté », dit-elle.

L’École Imagine tiendra sa prochaine journée portes ouvertes le 12 mai de 10 à 12 heures. « C’est une invitation à découvrir une pédagogie inspirante dans une école ouverte et accueillante », souligne enfin Mme Glen.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer