L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
7 septembre 2018

Roman

Un auteur de Saint-Faustin s'inspire d'un fait réel

Par Dyane Bouthillette : Richard Migneault, s'est inspiré de l'histoire d'une jeune fille s'étant trompé de chemin dans la vie pour écrire son roman. Le livre s'intitulant « Le déclin d'une vie » relate une réalité troublante. « Je trouvais que j'avais du beau matériel pour écrire quelque chose », dit-il en affirmant que 75% de l'histoire contient des segments de la vie de la jeune fille.

L'auteur Richard Migneault, résidant à Saint-Faustin depuis six ans, travaille à l'écriture d'un troisième livre dans lequel on retrouvera quelques personnages du Déclin d'une Vie.
L'auteur Richard Migneault, résidant à Saint-Faustin depuis six ans, travaille à l'écriture d'un troisième livre dans lequel on retrouvera quelques personnages du Déclin d'une Vie.
© Photo L’information du Nord – Dyane Bouthillette

Ayant croisé la route de l'auteur, il y a plusieurs années, une jeune fille, devenue aujourd'hui l'héroïne du livre, lui avait confié des chapitres de son existence. « Ça n'a pas de sens, c'était épouvantable ce qu'elle a vécu », dit l'auteur avec un frisson dans la voix.

Trois ans dans le tiroir.

Richard Migneault affirme qu'un auteur doit vivre avec ses personnages pendant un certain temps avant d'entreprendre l'écriture d'un livre. « Moi c'est ce que j'ai fait. J’ai vécu avec elle dans ma tête. Je vivais ce qu'elle vivait », se rappelle-t-il.

Mettant son manuscrit dans le tiroir, Richard Migneault a laissé mûrir l'histoire pendant trois ans avant de sortir sa plume. « J'ai eu beaucoup de difficulté à l'écrire et je pense que les gens le ressentent ça. Quand je l'ai écrit, je revivais ce qu'elle (la jeune fille) m'avait raconté. Des fois, je fermais l'ordi et j'avais les yeux pleins d'eau », se souvient l'auteur.

Un livre bien reçu

Écrit à l'encre de la sensibilité de l'auteur, le livre « Le déclin d'une vie »  raconte l'enfer d'une jeune fille qui, ayant été abandonné par sa mère, son père et ses chums, a glissé dans l'enfer de la drogue, de la prostitution, de la violence, etc.

Le lancement ayant eu lieu au mois de mai, les critiques sont bonnes. Richard Migneault affirme que beaucoup de ses lecteurs disent avoir dévoré le livre de la première à la dernière page, qu'ils se sentaient incapables de s'en détacher. « Parce qu'ils lisent des choses qu'ils ne sont pas habitués de vivre, il y a des émotions là-dedans », dit l'auteur.

Un auteur près des gens

Richard Migneault souhaite faire découvrir son livre et sensibiliser les gens à une réalité. « Ça peut arriver à n'importe qui. Il y a beaucoup de jeunes filles qui se sont trompées de chemin dans la vie », dit-il.

L'auteur fera une séance de signature le 22 septembre de  13h à 15h à la librairie Carpe Diem (dans le Petit Hameau), située au 814-6, rue de Saint-Jovite, Mont-Tremblant. Pour information, il faut téléphoner au 819-717-1313

 

Documents

Partager:

À ne pas manquer