L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
18 janvier 2019

À Val-David

Ils manifestent pour une école neuve

Près de 175 parents, enfants, grands-parents et citoyens de Val-David se sont rassemblés devant l’église, le 6 janvier, pour montrer leur appui au projet de construction d’une nouvelle école dans leur village.

Maxime Coursol

Près de 175 personnes ont bravé le froid, le 6 janvier, pour manifester pour leur école.
Près de 175 personnes ont bravé le froid, le 6 janvier, pour manifester pour leur école.
© Photo gracieuseté

Plusieurs personnalités et acteurs socio-économiques, dont l’artiste René Derouin et Donna Salvati, conseillère municipale à Val-Morin, ont pris la parole pour expliquer en quoi ce projet est nécessaire et porteur au-delà des frontières de Val-David. Pour la mairesse Kathy Poulin et tous les membres du conseil, cette nouvelle école est au cœur des priorités puisqu’elle est essentielle à la vitalité du village.

« Plusieurs nouvelles familles choisissent de s’installer à Val-David pour la qualité de vie exceptionnelle qu’on y retrouve. C’est inacceptable que leurs enfants ne puissent fréquenter l’école du village par manque de place. Depuis plusieurs années d’ailleurs, ce contingentement oblige la transformation de locaux pourtant nécessaires à l’enseignement. Les chiffres le confirment: les besoins sont flagrants et il faut agir », explique la mairesse Poulin, dans un communiqué envoyé le lendemain de la manifestation à L’information du Nord.

Le coup d’envoi d’une campagne

Ce rassemblement est le premier d’une série d’événements qui mènera à la création d’un plaidoyer qui sera présenté au ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dans quelques semaines. « Nous voulons montrer à Québec que si on obtient une nouvelle école, il y a des gens dans le village qui vont s’en occuper. L’école, c’est une bâtisse, mais la communauté va s’y investir pour mettre les besoins de nos enfants de l’avant », souligne Mathieu Bouthillette, conseiller responsable du dossier à Val-David.

Il ajoute que sa municipalité est « à un moment décisif quant au développement de ses politiques urbanistiques, de ses infrastructures et de ses politiques environnementales. Avec un gouvernement qui se positionne comme étant en quête d’améliorer l’efficacité, le processus et le résultat, notre projet d’école a le potentiel de devenir un modèle de collaboration », croit-il, rappelant l’importance de l’esprit communautaire à Val-David.

Le dossier chemine

Si la Municipalité prend une part active à ce dossier de nouvelle école, il relève d’abord et avant tout de la Commission scolaire des Laurentides (CSL). Celle-ci confirme qu’elle a bien envoyé sa demande de construction d’école primaire en septembre au ministère de l’Éducation. « Tous les documents ont été reçus et sont certifiés conformes, a déclaré à L’information du Nord la responsable des communications de la CSL, Stéphanie Fournelle-Maurice. Il nous reste maintenant à patienter pour connaître la décision du ministère. Les suivis appropriés ont été faits au cabinet du ministre pour s’assurer du traitement de nos dossiers. »

L’emplacement de cette nouvelle école est cependant disputée par la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, qui désirerait la voir construite sur le terrain du Mont-Sinaï (voir l’autre texte). La demande déposée par la CSL identifie cependant clairement Val-David comme lieu de construction de la nouvelle école.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer