L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
1 octobre 2019

Fondation André-Boudreau

Reconnaître et éviter la cyberdépendance

La Fondation André-Boudreau organise une journée de sensibilisation pour mieux outiller parents et enfants à reconnaître et à éviter la cyberdépendance.

De gauche à droite: Marc-André Godin, technicien en travail social à l’Académie Lafontaine, Nadia Dahman, présidente de la Fondation André-Boudreau et Alain Jutras, adjoint au directeur de la Santé publique au CISSS des Laurentides.
De gauche à droite: Marc-André Godin, technicien en travail social à l’Académie Lafontaine, Nadia Dahman, présidente de la Fondation André-Boudreau et Alain Jutras, adjoint au directeur de la Santé publique au CISSS des Laurentides.
© (Photo gracieuseté – Martin Alarie)

Cet événement, baptisé  Famille numérique, faisons équipe!, aura lieu le dimanche 6 octobre à l’Académie Lafontaine, à Saint-Jérôme, à compter de 12h30. Il proposera des activités différentes pour les parents et les enfants. Les premiers auront accès à plusieurs ateliers pour en apprendre davantage sur la saine utilisation des écrans, des jeux vidéo et des réseaux sociaux et pour être mieux outillés afin de prévenir la cyberdépendance chez leur jeune.

@R:Les enfants, quant à eux, assisteront à une conférence du célèbre Youtubeur PL Cloutier, qui leur parlera de l’importance de surmonter leurs angoisses. « On a réalisé, avec les années, que de parler de dépendances avec les enfants pouvait créer une curiosité et, ultimement, amener des dépendances, affirme la présidente de la Fondation, Nadia Dahman. C’est vrai tant pour la cyberdépendance que pour la toxicomanie. On a donc choisi de parler plutôt de ce pour quoi les jeunes développent une dépendance: l’anxiété. »

Selon les résultats de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017, 21% des élèves du secondaire de la région des Laurentides ont reçu un diagnostic médical d’anxiété, une augmentation de 11% depuis l’enquête de 2010-2011. C’est pourquoi c’est à elle en particulier qu’on s’attaquera.

Un événement « exportable »

Le projet est d’abord né de l’école Académie Lafontaine, qui s’est manifestée auprès de la Fondation André-Boudreau. Constatant un nombre important de cas de cyberdépendance chez des élèves et un manque de ressources des parents pour faire face à ce problème, l’école souhaitait organiser un événement de sensibilisation en ce sens. 

Prenant la balle au bond, la Fondation a donc élaboré une série d’ateliers pour mieux outiller tant les parents que les enfants face aux problématiques de cyberdépendance. Si l’événement se tient à Saint-Jérôme, il pourrait être « exportable », aux yeux de la présidente Dahman. « Idéalement, on aimerait tenir d’autres événements de ce genre ailleurs sur le territoire des Laurentides. Mais pour ça, il faut que des gens du milieu nous sollicitent », explique-t-elle. 

L’événement du 6 octobre est gratuit, mais les places sont limitées. « Nous avons déjà 450 inscrits, il faut faire vite pour s’assurer une place », a déclaré Nadia Dahman en entrevue à L’information du Nord, le 24 septembre. Pour consulter l’horaire des présentations et réserver leur place, les familles sont invitées à visiter le site  https://www.eventbrite.ca/e/famille-numerique-comment-trouver-un-equilibre-dans-cette-ere-digitale-tickets-69739295109  https://www.eventbrite.ca/e/famille-numerique-comment-trouver-un-equilibre-dans-cette-ere-digitale-tickets-69739295109.

Partager:

À ne pas manquer