L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
9 octobre 2019

De la « fumée de mer » dans les Laurentides

Par les froids matins d’automne, des bancs de brouillard peuvent se former au-dessus des plans d’eau ou des champs donnant l’impression que de la fumée s’échappe de la nature. Un phénomène bien visible dans la région le mercredi 9 octobre.

Marilou Séguin

Du brouillard d’évaporation, aussi nommé « fumée de mer », s’élèvait au-dessus de la rivière du Nord à Ste-Agathe, le 9 octobre.
Du brouillard d’évaporation, aussi nommé « fumée de mer », s’élèvait au-dessus de la rivière du Nord à Ste-Agathe, le 9 octobre.
© (Photo L'information du Nord – Marilou Séguin)

Ce phénomène, particulièrement visible durant l’automne, s’appelle brouillard d’évaporation ou « fumée de mer » a indiqué à L’information du Nord Alexandre Parent, météorologue à Environnement Canada.

« L’eau emmagasine la chaleur plus longtemps que l’air, explique-t-il. Lorsque l’eau est chaude sous une masse d’air froid et sec et qu’il n’y a pas de vent, l’air au-dessus devient saturé d’humidité. » De minces bancs de brouillard se forment alors, un phénomène qui peut aussi survenir au-dessus des champs.

Cette « fumée de mer » était bien visible le matin du 9 octobre alors qu’elle s’élevait au-dessus des cours d’eau sillonnant la région présentement parée de ses plus belles couleurs d’automne.

Seuls les gens matinaux peuvent observer le phénomène, car dès que le soleil réchauffe la masse d’air, celle-ci perd sa saturation en humidité et le brouillard disparaît.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer