L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 novembre 2019

Une partie du Grand Ste-Agathe desservi

Nez rouge reprend du service

Encore une fois cette année, les résidents de Sainte-Agathe, Val-David et Val-Morin pourront compter sur Opération Nez rouge Pays-d’En-Haut pour être raccompagnés en toute sécurité à la maison, s’ils ont un verre dans le nez à la sortie de leur party des Fêtes.

Maxime Coursol

La directrice générale de la Maison des jeunes de Sainte-Adèle, Marie-Andrée Cyr, et le porte-parole d’Opération Nez rouge Pays-d’En-Haut, le chanteur Jérôme Charlebois, entoure la traditionnelle mascotte.
La directrice générale de la Maison des jeunes de Sainte-Adèle, Marie-Andrée Cyr, et le porte-parole d’Opération Nez rouge Pays-d’En-Haut, le chanteur Jérôme Charlebois, entoure la traditionnelle mascotte.
© Photo gracieuseté – André Chevrier

Toutes les fins de semaine, à compter du 29 novembre et jusqu’au 28 décembre, ainsi que les 26 et 31 décembre, des bénévoles seront disponibles sur le territoire allant de Saint-Adolphe-d’Howard jusqu’à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson pour les reconduire. Le service prendra congé toutefois les 24 et 25 décembre.

Signalons que le territoire d’Opération Nez rouge Pays-d’En-Haut arrête cependant à Sainte-Agathe: si les municipalités d’Ivry-sur-le-Lac, Val-des-Lacs et Lantier seront couvertes par Opération Nez rouge Mont-Tremblant, celles de Sainte-Lucie-des-Laurentides et Saint-Donat ne seront pas desservies.

Pour une 5e année d’affilée, c’est la Maison des jeunes de Sainte-Adèle qui sera l’organisme coordonnateur d’Opération Nez rouge dans la région. Sa directrice générale, Marie-Andrée Cyr, est très fière du dévouement du personnel de la MDJ et des jeunes lors de ces soirées de raccompagnement.

« Notre équipe vit une belle progression en faisant du bénévolat, elle se sent valorisée et ça encourage la prévention aux dépendances », confie-t-elle. Elle ajoute que les jeunes et les employés peuvent compter sur l’expertise d’une équipe solide de bénévoles, qui s’occupe d’Opération Nez rouge dans la région depuis pratiquement la fondation de ce mouvement, il y a maintenant 36 ans.

Virage vert

Soucieuse de l’environnement, la MDJ amorcera également cette année une campagne pour réduire son empreinte carbone. La quantité de gaz à effet de serre produite pour raccompagner à domicile les bénéficiaires de Nez rouge sera comptabilisée et les jeunes s’engagent à planter un nombre suffisant d’arbres pour compenser ces émissions.

« À défaut de raccompagner tout le monde en Tesla, on a trouvé ce moyen-là! », a déclaré Marie-Andrée Cyr lors de la conférence de presse du 6 novembre, provoquant les rires de l’assistance. Elle lance d’ailleurs un appel aux municipalités desservies pour qu’elles lui fournissent, au printemps prochain, des espaces propices à une plantation d’arbres.

Autre nouveauté cette année: l’équipe de la MDJ fera une tournée des différents établissements scolaires de la région pour conscientiser les 16-21 ans à l’importance d’adopter un comportement responsable quand ils abusent de substances affaiblissant leurs facultés de conduite.

Par ailleurs, le porte-parole local d’Opération Nez rouge depuis trois ans, le chanteur Jérôme Charlebois, fera cette année encore la tournée des bars de la région avec la mascotte pour conscientiser les adultes à ce même phénomène.

Quelques chiffres

En 2018, Opération Nez rouge Pays-d’En-Haut a effectué 440 raccompagnements, pour un total de 18 771 km parcourus.

L’année dernière, selon la SAAQ, l’alcool au volant a encore été responsable de 100 décès sur les routes au Québec et a fait environ 2000 victimes de « dommages collatéraux ».

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer