L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 décembre 2019

Retour sur une tradition: du Carnaval laurentien à Bonheurs d’hiver

L’histoire de Sainte-Agathe est profondément marquée par la tenue de célébrations d’hiver au centre-ville. Depuis la création du Carnaval laurentien de Sainte-Agathe-des-Monts, en 1947, la ville s’est positionnée comme un lieu où profiter de la saison froide.

Maxime Coursol

Les festivités d’hiver de Sainte-Agathe ont marqué l’histoire de la ville au fil des décennies.
Les festivités d’hiver de Sainte-Agathe ont marqué l’histoire de la ville au fil des décennies.
© Photo Comité du patrimoine de Sainte-Agathe-des-Monts

Dès les années 1920, avec le chemin de fer et l’essor du ski dans les Laurentides, Sainte-Agathe s’affirme comme un pôle régional où l’on vient profiter de l’hiver. Puis, après la Deuxième Guerre mondiale, c’est le carnaval d’hiver qui attire aussi bien résidents permanents que villégiateurs et touristes montréalais. Sous l’égide de J.A. Ratelle, personnage bien connu de l’histoire locale, le Carnaval laurentien donnera une grande impulsion à Sainte-Agathe, assurant du même souffle la renommée de la ville.

Avec son palais de glace sur la rue Nantel, le couronnement d’une reine, l’illumination des rues de la ville, le concours de sculptures sur glace et les parades de chars allégoriques, le Carnaval, qui a cessé ses activités dans les années ‘70, a laissé bien des souvenirs. En plus de donner naissance, en 1957, au Bonhomme Carnaval, tel qu’il existe encore aujourd’hui au Carnaval de Québec, cette grande fête hivernale a su être à l’avant-garde avec les courses de chiens, les compétitions de ski et les surprenantes courses de motocyclettes, de motoneiges et d’automobiles sur le lac des Sables gelé.

Le Carnaval est mort, vive le Carnaval

C’est le festival L’Hiver en Nord, de 1982 à 2007, qui a par la suite pris la relève du Carnaval laurentien. Concentré à la place Lagny, plutôt qu’à la baie Nantel, il a repris le gros de la programmation de son prédécesseur avec du patin sur le lac des Sables, des courses de traîneaux, etc.

Les plus récentes moutures du Carnaval d’hiver ont été Festi-Neige, piloté par la Chambre de commerce de 2007 à 2016, et maintenant, Bonheurs d’hiver, repris par la Ville. À l’image des carnavals d’antan, le festival d’hiver proposait une panoplie d’activités extérieures pour le plaisir des petits et grands. Glissades, hébertisme, feux d’artifice ont animé la place Lagny en pleine saison froide de nombreuses années. Les tournois de pêche sur glace et de baseball sur neige sur le lac des Sables ont également attiré les foules et devraient continuer à le faire.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer