L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
24 mai 2019

La situation sous contrôle

Un déversement de mazout dans les eaux du lac des Sables

Urgence Environnement a dû intervenir, le 11 mai, suite à un déversement de mazout dans les eaux du lac des Sables à Sainte-Agathe-des-Monts.

Daniel Deslauriers , journaliste

Sur la photo, les conteneurs qui serviront au transport de la terre contaminée dans les prochains jours. Ils sont amenés directement sur le site, un à un, puis transportés directement au site de traitement après le remplissage. Il n’y a pas de conteneurs pleins en attente, confirme la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts.
Sur la photo, les conteneurs qui serviront au transport de la terre contaminée dans les prochains jours. Ils sont amenés directement sur le site, un à un, puis transportés directement au site de traitement après le remplissage. Il n’y a pas de conteneurs pleins en attente, confirme la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts.
© Photo L'information du Nord - Daniel Deslauriers

Le déversement s’est produit sur une propriété privée dans le secteur de l’île aux Bouleaux. La Ville de Sainte-Agathe-des-Monts affirme, elle, avoir été mise au courant de la situation le lundi 13 mai.

Situation sous contrôle

« Lorsque la Ville est passée faire un relevé de la situation le 13 mai, le ministère de l’Environnement et son équipe d’Urgence Environnement étaient déjà sur place en train de pomper le mazout. Ils avaient mis en place toutes les mesures nécessaires, dont des barrières à sédiments et des boudins qui avaient déjà été installés pour protéger le lac », explique la porte-parole de la Ville, Sonia Goulet.

La situation est maintenant sous contrôle. Il ne reste que des substances résiduelles qui sont pompées et captées par des boudins. Étant donné les travaux de décontamination du terrain en cours, la Ville invite les gens à ne pas se promener dans cette zone.

La Ville confirme enfin qu’elle exigera du propriétaire que des travaux soient réalisés pour la remise en état de la bande riveraine et de la berge, et ce, conformément aux normes en vigueur.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer