L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 mai 2019

Régie incendie Des Monts

Une vingtaine de pompiers au Défi Gratte-Ciel

Une vingtaine de pompiers de la Régie incendie Des Monts, de même que quelques parents, participeront, le 1er juin, à la 22e édition du Défi Gratte-Ciel à Montréal.

Daniel Deslauriers , journaliste

Sur la photo, des participants de la Régie incendie Des Monts au Défi Gratte-Ciel 2019.
Sur la photo, des participants de la Régie incendie Des Monts au Défi Gratte-Ciel 2019.
© Photo L'information du Nord - Daniel Deslauriers

Les pompiers de la Régie incendie Des Monts en seront à leur troisième participation consécutive. Unique au Québec, le Défi Gratte-Ciel est un exploit sportif pour lequel les participants amassent des dons au profit de Dystrophie musculaire Canada. 

Cette fois-ci, c’est à la Tour Deloitte, située au centre-ville, que les participants s’attaqueront. Leur défi: grimper les 23 étages de cet édifice à deux reprises pour un total de 1 188 marches, tout cela en tenue de combat. Un poids de presque 100 livres pour ceux qui ajouteront l’appareil respiratoire sous air à leur uniforme.

Participant de longue date

Mario St-Pierre n’en sera pas à sa première participation. Ce pompier de Val-David est le père d’un garçon de 17 ans, Alek, qui est né avec la dystrophie musculaire de Duchenne, une maladie héréditaire qui touche un garçon sur 5 000 environ. Les premiers symptômes sont apparus vers l’âge de 3 ans et demi. Jusqu’à l’âge de 12 ans, il jouait encore au soccer avec ses amis. Depuis, il est confiné à une chaise roulante. « Malgré tout, Alek a les mêmes rêves que les jeunes de son âge. Il sourit à la vie, étudie au cégep et demeure un mordu de sport », nous dit M. St-Pierre.

« C’est sûr qu’on le fait pour la cause, mais on le fait aussi pour Mario et son fils. C’est gratifiant. On se sent utile », nous dit le pompier Dominic Daigneault. « L’ambiance est tellement fraternelle. Tout le monde s’entraide. C’est un véritable happening qui réunit plus de 700 participants », souligne à son tour Antoine Bélanger-Leclerc, un jeune pompier de 23 ans qui est membre de la Régie incendie Des Monts depuis 5 ans.

L’objectif des pompiers de la Régie incendie Des Monts a été fixé à 3 000$. Un objectif qui sera sans doute doublé, selon M. Daigneault. Les gens peuvent encore faire un don en se rendant sur le site Internet du Défi Gratte-Ciel et en tapant le nom de la Régie incendie Des Monts ou celui de l’un des pompiers participants.

Un peu d’histoire

La mission de Dystrophie musculaire Canada est d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant.

Le Défi Gratte-Ciel a été ins­tauré en 1997 par un pompier de Montréal, Denis Harel, qui avait gravi les marches de 30 édi­fices du centre-ville de Montréal. En 1998, il a passé le flambeau à Yan Lefebvre, pom­pier à Pointe-Claire, dont la performance a été homologuée dans le Livre des records Guinness.  Depuis ce grand moment, le défi a été relevé par des pompiers de plus de 250 services d’incendie différents provenant des quatre coins du Québec.  

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer