L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
13 juin 2019

La tordeuse des bourgeons d’épinette chez nous ?

VÉRONIQUE PICHÉ - Alors que quatre régions du Québec sont aux prises avec une infestation majeure de tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE), les Laurentides sont épargnées. Toutefois, les autorités suivent de près la situation.

Les arbres défoliés par la tordeuse sont reconnaissables à leur teinte brun rouge.
Les arbres défoliés par la tordeuse sont reconnaissables à leur teinte brun rouge.
© (Photo gracieuseté - MFFP)

« Cet hiver, notre mangeoire a reçu la visite massive des gros-becs errants. Ces oiseaux-là, ils mangent de la tordeuse. D’après moi, on va en avoir cette année », dit un retraité de Sainte-Agathe-des-Monts qui se souvient de l’infestation de la fin des années 1980.

Selon Pierre Therrien, entomologiste au ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP), les Laurentides ne devraient pas s’inquiéter de la présence de ce ravageur indigène cette année. En effet, actuellement 758 hectares sont infestés dans la région. Et on parle d’un foyer circonscrit dans le secteur de Sainte-Adèle.

La TBE est l’insecte le plus destructeur pour les peuplements de conifères de l’Amérique du Nord. Les chenilles sont particulièrement friandes des nouvelles aiguilles, celles des bourgeons. Un arbre infesté voit sa pointe rougir. L’effet peut être spectaculaire, indique l'entomologiste.

Même si les Laurentides sont peu touchées, les autorités gardent un œil sur l’évolution de la situation. Des survols aériens sont déjà prévus. En fait, le Québec s’est doté d’un système de détection et de suivi des populations de TBE. Les résultats annuels sont publiés dans un rapport intitulé « Insectes, maladies et feux dans la forêt québécoise ».

« La composition des forêts des Laurentides a changé depuis 30 ans, explique Pierre Therrien, l’épinette et le sapin sont moins communs. » L’entomologiste reconnaît qu’au dernier cycle d’infestation de la TBE, il y a une trentaine d’années, des secteurs comme celui de Sainte-Agathe-des-Monts et de Mont-Tremblant avaient connu un épisode d’infestation.

Vos observations de tordeuses des bourgeons d’épinette peuvent être rapportées à la Direction de la protection des forêts au 418-643-9679 (dfp@mffp.gouv.qc.ca). 

Galerie de photos

    ACT-Tordeuse 2019 photo (1).jpg
  • 1/1
Partager:

À ne pas manquer