L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 juillet 2019

Mercredi le 10 juillet

L’Auberge La Calèche détruite par un incendie

L’Auberge La Calèche, qui devait être démolie, est partie en fumée mercredi matin le 10 juillet. L’alerte générale a été donnée et environ 50 pompiers ont combattu le brasier. L’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec.

Marilou Séguin

L'Auberge La Calèche ravagée par les flammes mercredi matin le 10 juillet.
L'Auberge La Calèche ravagée par les flammes mercredi matin le 10 juillet.
© Photo gracieuseté

Le violent incendie a complètement ravagé l’établissement à l’abandon du Chemin du Tour-du-Lac au petit matin.

« La Calèche devait être démolie depuis longtemps. C’est un bâtiment qui a été laissé à l’abandon avec les années. Il était devenu dangereux, indique le maire de Sainte-Agathe Denis Chalifoux. À la dernière séance du conseil municipal, nous avons d’ailleurs mandaté nos procureurs pour que soient entamées des démarches officielles auprès du propriétaire afin que le bâtiment soit démoli. » 

Origine inconnue

L’origine de l’incendie est pour l’instant inconnue. Les pompiers ont reçu un premier appel vers 5h20 du matin le 10 juillet. « À notre arrivée, le bâtiment était en embrassement général, explique Sébastien Lajoie directeur général de la Régie incendie des Monts (RIDM). Tous les efforts ont été mis pour protéger les bâtiments autour. »

Les flammes étaient visibles de loin, jaillissant de l’auberge, et un important panache de fumée était visible à des kilomètres à la ronde.

Des collègues de Sainte-Adèle, Mont-Tremblant et de la Régie incendie Nord Ouest sont venus prêter main-forte à la RIDM pour combattre le brasier.

Le feu était sous contrôle en matinée et les pompiers ont pu quitter les lieux en après-midi. Une pelle mécanique a entre autres été utilisée pour aider à l’extinction complète du brasier.

Enquête de la SQ

Il est trop tôt pour connaître la cause de l’incendie. L’enquête a été confiée à la Sûreté du Québec indique le directeur général de la RIDM.

L'Auberge La Calèche a fermé ses portes à la fin de 2012 après 70 ans d'opération. 

« Quoique le bâtiment principal avait une allure patrimoniale, il avait subi plusieurs modifications majeures qui l’avaient considérablement altéré. Nous espérons que le site soit redéveloppé rapidement, que ce soit pour un projet commercial ou résidentiel », conclut le maire Denis Chalifoux.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer