L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
13 septembre 2019

Tragédie à la polyvalente des Monts

Accident mortel impliquant un autobus scolaire: le premier cas en 13 ans

Les réactions pleuvent suite à l'annonce du décès de l'élève de la polyvalente des Monts (PDM) heurté par un autobus scolaire à Sainte-Agathe, le 12 septembre.

Maxime Coursol

L’autobus impliqué dans ce triste accident qui a coûté la vie à un élève de la polyvalente des Monts.
L’autobus impliqué dans ce triste accident qui a coûté la vie à un élève de la polyvalente des Monts.
© L’information du Nord – Maxime Coursol

Rappelons que le jeudi 12 septembre, à la sortie des classes, la victime a été heurtée par un autobus qui effectuait un virage vers la gauche au coin des rues Brissette et Légaré. L’autobus arrivait à la PDM pour y embarquer ses passagers: il était donc vide au moment des faits. L’élève a immédiatement été transporté au centre hospitalier où son décès a été constaté. Par respect pour la famille, L’information du Nord a choisi de ne pas révéler son identité.

Il s’agit du premier accident mortel au Québec impliquant un autobus scolaire lorsqu’une personne traverse la rue, monte ou descend de l’autobus, depuis 2006. « C’est très rare, ce type d’accident, confirme Martin Bureau de l’Association des transporteurs scolaires du Québec. Même si nous sommes en pleine campagne de prévention et de sensibilisation en ce moment, malheureusement, on n’est jamais à l’abri d’un accident. Toutes nos pensées vont aux proches de la victime. »

Selon la Commission scolaire des Laurentides (CSL), ce serait la première fois qu’un tel incident se produit sur son territoire, du moins à la connaissance du directeur général Bernard Dufourd. « C’est une tragédie qui était imprévisible, a-t-il déclaré. Nous allons voir si d’autres gestes de prévention peuvent être posés pour éviter des événements aussi déplorables, mais pour le moment, il ne semble pas y avoir eu aucune lacune du côté de notre façon de procéder. »

Soutien psychologique

Signalons par ailleurs que la CSL a déployé dès le lendemain du drame plusieurs équipes d’intervention pour venir en aide aux jeunes affectés, et ce, dès leur arrivée à l’école. Les élèves qui le désirent peuvent rencontrer les professionnels de l’équipe psychosociale. Des membres de l’équipe psychosociale des mesures d’urgence du CISSS des Laurentides sont également présents.

« On invite les parents à avoir des discussions avec leur enfant, pour savoir s’il ressent des éléments de détresse. Les parents peuvent également communiquer avec l’équipe psychosociale de la Polyvalente des Monts s’ils sont inquiets au sujet des propos ou des réactions de leur jeune », a précisé M. Dufourd.

Les membres du personnel de la CSL qui en ressentent le besoin peuvent de leur côté faire appel au Programme d’aide aux employés (PAE). Des employés du PAE ont d’ailleurs été dépêchés dans quelques établissements de la CSL pour favoriser la relation d’aide.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer