L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 novembre 2019

Une nouvelle pente-école à la station

Ski Garceau investit 500 000$

La saison débutera en grand le 30 novembre à Ski Garceau, qui a investi durant l’été un demi-million de dollars pour de nombreux aménagements, notamment une deuxième pente-école.

Maxime Coursol

L’enneigement va bon train à Ski Garceau cette année.
L’enneigement va bon train à Ski Garceau cette année.
© Photo gracieuseté

Cette nouvelle piste et la remontée mécanique qui l’accompagne ont coûté à eux seuls près de 400 000$.

« Il y a une demande importante pour avoir des pentes TBL [Terrain Base Learning], c’est un mouvement qui encourage les skieurs à apprendre le sport un peu par eux-mêmes, par essais et erreurs. C’était important pour nous de se positionner dans ce créneau », confie la responsable aux communications, marketing et événements de Ski Garceau, Virginie Provost.

Il s’agit de la deuxième pente-école pour Ski Garceau. La nouvelle piste a le double de la superficie de la première. Elle est conçue pour proposer un apprentissage en six étapes à ses usagers.

D’abord, il y a un terrain plat pour se familiariser avec son équipement, faire des exercices d’équilibre pour apprendre à se déplacer. Puis, la demi-lune permet de s’initier à la première glisse et apprendre à contrôler l’arrêt. Suivent les mini rouleau, une zone dédiée à l’apprentissage du contrôle de la vitesse, les virages relevés, pour maîtriser les changements de direction de façon naturelle, et enfin la pente douce, pour pratiquer ses acquis avant d’accéder à la grande montagne.

La dernière étape, appelée « La récidive », est l’endroit où l’on cesse l’apprentissage par soi-même pour la poursuivre en compagnie de moniteurs.

Précisons que la sortie d’une piste a dû être déplacée ailleurs pour laisser la place à la pente-école. De plus, l’entrée du parc à neige junior a changé de place.

Autres investissements

Outre la nouvelle pente-école, Ski Garceau commencera également la saison avec quatre nouveaux canons à neige, des perches mobiles, qui permettent une réduction de la consommation d’énergie et facilitent la précision de l’enneigement (la mobilité permet d’enneiger selon la direction des vents), en plus d’être simples d’utilisation.

« Nous avons un plan depuis plusieurs années pour remplacer nos canons au fur et à mesure qu’ils deviennent désuets, précise Mme Provost. Chaque année, on renouvelle une partie de nos canons, en plus d’en ajouter parfois. »

Le bar a lui aussi été complètement réaménagé. Désormais fait tout en bois, on y a installé des tours pour les bières en fût, mettant en valeur plusieurs bières de microbrasserie. Du nouvel équipement pour le centre de location de la station de ski a également été acheté.

Tout est donc fin prêt pour une saison qui risque, cette année encore, d’être faste. « On croit possible d’avoir 80% du domaine skiable de la montagne ouvert pour Noël », avance Virginie Provost. La station sera ouverte 7 jours sur 7 jusqu’au 31 mars, puis ensuite, seulement la fin de semaine jusqu’à Pâques.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer