L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 novembre 2018

Transaction conclue le 15 novembre

Le centre de ski Vallée Bleue passe à une autre famille

Deux entrepreneurs déjà rompus à la gestion dans l’industrie du ski, Isabelle Émond et Luc Beaujean, sont les nouveaux propriétaires du centre Vallée Bleue, à Val-David.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Luc Beaujean et Isabelle Émond réalisent un rêve en devenant les nouveaux propriétaires du centre de ski Vallée Bleue qui appartenait depuis sa création en 1963 à Karen et Manfred Lingat.
Luc Beaujean et Isabelle Émond réalisent un rêve en devenant les nouveaux propriétaires du centre de ski Vallée Bleue qui appartenait depuis sa création en 1963 à Karen et Manfred Lingat.
© Photo L'information du Nord - René-Pierre Beaudry

La transaction qui pourrait être qualifiée d’« inter-familiale » est officielle depuis le jeudi 15 novembre 2018.

Karen et son frère Manfred Lingat étaient propriétaires de cette populaire station depuis sa création en 1963. Ils recherchaient depuis un bon bout de temps les « bonnes personnes » à qui tendre le flambeau. Puis ils ont rencontré le couple Émond/Beaujean.

Luc Beaujean, qui a déjà entrepris son rôle d’homme-orchestre à Vallée Bleue, occupait auparavant un poste de directeur au Mont Sutton, notamment à titre de responsable de toute la restauration de l’entreprise.

Maman d’un fiston de quatre ans, Isabelle connaissait déjà très bien Vallée Bleue pour y avoir reçu ses premiers cours de ski à l’âge de 12 ans. « Je suis par la suite devenue assistante-monitrice, monitrice, puis monitrice superviseure des « bouts d’chou » à l’école de ski Jacque Champoux de 1990 à 1993 », explique celle qui, pendant cinq ans, a passé les cinq mois de l’hiver québécois à Bromont et les cinq mois d’ensuite à l’autre côté du globe, sur les pentes enneigées de la Nouvelle-Zélande.

« C’est vraiment curieux comment est arrivée cette importante décision dans nos vies », poursuit Isabelle. « En 2014, Luc et moi avions lancé un message à l’univers: nous voulions être des entrepreneurs, nos propres patrons, dans un domaine dans lequel j’ai travaillé toute ma vie, le monde du ski. Je me suis levée le matin du 23 décembre 2016 avec une idée très claire en tête : pourquoi ne pas acheter Vallée Bleue qui était en vente? Luc m’a répondu : « T’es folle? » (Rires) Nous sommes venus à Val-David visiter les installations le 5 janvier 2017. Vallée Bleue avait toujours ce cachet familial si spécial, avec la nature ambiante, la neige, les pistes, tout ça d’où se dégage un petit feeling « européen ». Je me répète : ce centre a un cachet familial et non commercial. Pour Luc et moi, « Small is beautiful ». Vallée Bleue est de taille modeste, mais c’est beau. … Trois jours plus tard, je remettais ma démission au Mont Sutton. »

Le couple Émond/Beaujean comptera sur les mêmes employés qui forment personnel-clé de la station valdavidoise. « Changement notoire à prévoir cette saison : la cuisine », termine Isabelle. « La force de Luc (qui était propriétaire il y a cinq ans du populaire restaurant Tartinizza à Sutton, NDLR) est l’élaboration – comme il l’a fait à Sutton – d’une cuisine-santé avec une variété de menus du jour, en association avec des marchands locaux. Par exemple, notre café celui de « Couleur Café » et Bourrassa sera notre fournisseur. Nous croyons au commerce local et nous l’encourageons. J’ai hâte que les gens goûtent à la soupe aux légumes de Luc. Elle est fantastique! »

À moyen terme, le couple entend transformer Vallée Bleue en station quatre saisons. Mais Isabelle a préféré ne pas en dire davantage. Pour l’instant, du moins.

La saison de ski 2018-2019 à Vallée Bleue est lancée depuis le dimanche 25 novembre. Renseignements : http://www.vallee-bleue.com/

Galerie de photos

    SPO-proprios Vallée Bleue. 2jpg.jpg
  • 1/1
Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel