L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
22 octobre 2019

Festival 1001 Visages

La caricature et le dessin d’humour en vedette

« Parce que l’humour, c’est du sérieux ». Tel était le slogan de la 14e édition du Festival 1001 visages qui était sans équivoque un événement incontournable du 4 au 6 octobre à Val-David. 

Stéphanie Walsh

Nadine Girault, député de Bertrand et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, croquée sur le vif au Festival 1001 Visages à Val-David.
Nadine Girault, député de Bertrand et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, croquée sur le vif au Festival 1001 Visages à Val-David.
© (Photo L’information du Nord – André Chevrier)

Des caricaturistes renommés mondialement étaient présents au grand bonheur des amateurs et passionnés. Yves Demers, caricaturiste depuis plus de 40 ans et génie du dessin, fut l’invité d’honneur de l’événement. Mentionnons également la participation de Michael de Adder, caricaturiste politique venu d’Halifax afin de partager ses expériences ouvertement. L’artiste, anciennement caricaturiste pour le Brunswick News, a vécu un congédiement à la suite d’une création représentant le président des États-Unis. Son histoire a captivé les auditeurs du début à la fin lors de sa conférence du 6 octobre.

Wess Tyrel, président de l’Association des caricaturistes canadiens, était également présent, ainsi que la célèbre caricaturiste française Betty Sellier.

Le caricaturiste et artiste multidisciplinaire agathois, Robert Lafontaine, a fait preuve d’un énorme dévouement au cœur de l’organisation des 1001 visages, fidèle à lui-même. Ses personnages mythiques, les Sproutes, furent l’inspiration de tout un monde que Lafontaine a développé en tant que producteur.

Programmation variée

Un match d’improvisation festif a inauguré cette 14e édition: huit caricaturistes et six musiciens ont participé à ce concept unique. Ce dernier a été possible grâce à la collaboration de la Ligue d’Improvisation Musicale des Laurentides. « Les spectateurs ont adoré cette formule mariant feutres et dessins digitaux, ceci sans omettre de mentionner la précieuse participation du public de par leur vote », précise le sympathique maître de cérémonie du festival et Val-Davidois, Marc-André McSween.

Des performances multidisciplinaires ont également égayé l’événement tout au long du festival. Chapeau au duo musical et acrobatique Maskarade, qui a su conquérir petits et grands lors de ses prestations (accordéon, violon).

Une table ronde abordant la liberté d’expression a eu lieu le samedi, composée de Rachel Chagnon, professeure de droit à l’UQAM, Marc-André Cyr, rédacteur au journal Le Ricochet et Michael de Adder, caricaturiste.

Partager:

Stéphanie Walsh

  • Courriel

À ne pas manquer