L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 octobre 2018

Les bibliothèques se réinventent

À l’ère du numérique et des technologies, les bibliothèques ont encore la cote et ont évolué pour devenir un lieu de rassemblement. Fini l’époque où le silence régnait entre les rayonnages et où le moindre bruit attirait un « chut » sévère.

Marilou Séguin

Les bibliothèques modernes, comme celle de Lantier, veulent s’implanter comme le troisième lieu des gens, après la maison, le travail ou l’école.
Les bibliothèques modernes, comme celle de Lantier, veulent s’implanter comme le troisième lieu des gens, après la maison, le travail ou l’école.
© Photo gracieuseté

« Nous voulons amener la bibliothèque à devenir un lieu de rencontre », explique Julie Filion, directrice Soutien aux bibliothèques au Réseau BIBLIO des Laurentides.  Les gens fréquentent encore la bibliothèque pour les livres, mais l’endroit est aussi en train de s’implanter comme troisième lieu des gens, après la maison, le travail ou l’école.

« Avant il y avait le perron de l’église ou le magasin général. Maintenant nous souhaitons que la bibliothèque devienne un lieu de rassemblement », illustre Mme Filion.

Aide aux devoirs, heure du conte, jeux de société et rencontres thématiques sont des exemples d’activités se tenant maintenant entre les murs de bibliothèques de la région. « Il y a de tout pour tout le monde. Les bibliothèques favorisent toujours l’apprentissage, le partage de connaissances, mais ça va maintenant plus loin que les livres », souligne la directrice Soutien aux bibliothèques au Réseau BIBLIO des Laurentides.

La tendance aux prêts d’objets, comme les jeux ou les instruments de musique est, entre autres, en plein développement.

Ressources numériques

En plus de l’offre de leur bibliothèque locale, les usagers peuvent accéder gratuitement à une vaste gamme de documents en ligne depuis la maison via le site du Réseau BIBLIO des Laurentides. Environ 12 000 livres numériques, des magazines, des cours et des outils de généalogie y sont entre autres offerts gratuitement.  

Pour être un milieu de vie, les bibliothèques doivent aussi repenser leur aménagement, indique Mme Filion. « Si on veut que les gens restent sur place et se sentent bien, ça joue sur l’aménagement des locaux », explique-t-elle.

La bibliothèque Gaston-Miron de Sainte-Agathe se refait d’ailleurs une beauté. La Ville a décliné la demande d’entrevue du journal pour parler des tendances à la bibliothèque municipale. 

La 20e édition de la Semaine des bibliothèques publiques se déroule du 20 au 27 octobre sur le thème Ensemble, nous sommes les biblios, et dans la région plusieurs étalent cette célébration à tout le mois.

« Les bibliothèques c’est les gens qui y viennent et qui y travaillent », souligne Denis Chouinard, président de l’Association des bibliothèques publiques du Québec.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer