L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
21 octobre 2018

Lucie Racicot

Sur la voie d'un rêve

Dyane Bouthillette - Lucie Racicot a récemment fait un pas de plus sur la voie de son plus grand rêve en présentant son premier concert solo à la Villa des Arts Liliane Bruneau à Sainte-Agathe. « J'ai tellement souhaité ce qui est arrivé la journée du 30 septembre », a confié l'auteure-compositrice et interprète de Val-David.

« Tout ce que je compose revêt toujours une dimension qui donne de l'espoir, du courage, de la force, de la détermination. C'est l'essence de mes compositions », affirme l'auteure-compositrice-interprète, Lucie Racicot.
« Tout ce que je compose revêt toujours une dimension qui donne de l'espoir, du courage, de la force, de la détermination. C'est l'essence de mes compositions », affirme l'auteure-compositrice-interprète, Lucie Racicot.
© Photo L’information du Nord – Dyane Bouthillette

Ayant chanté devant une cinquantaine de personnes Mme Racicot raconte son expérience avec beaucoup d'enthousiasme. « Je ne peux pas décrire à quel point j'ai apprécié ce spectacle. Ça faisait longtemps que j'attendais ça. Enfin c'est arrivé et j'étais comblée. La salle était pleine, j'ai eu une ovation debout, les gens étaient chaleureux, je ne pouvais pas espérer mieux  », s'est-elle exclamée avec le sourire dans la voix.

Accompagnée par son pianiste et coach de chant, François Tessier, elle a entre autres chanté Brel, Bécaud, etc. Interprétant également des pièces de comédies musicales et de films, la chanteuse a offert au public un poème qu'elle a composé et 19 chansons qu'elle a choisies selon les couleurs de son énergie. « Il y a eu 5 mois de préparation intense et j'y ai tout mis mon coeur, mes tripes, mon âme, j'ai tout donné dans ce spectacle. Je réalisais vraiment mon rêve à tous les niveaux », se réjouit Mme Racicot.

Revenir en force

« Tu devrais faire quelque chose, tu devrais cultiver cette voix-là, lui avait dit un oncle pianiste lorsqu'elle avait environ une quinzaine d'années. « Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde, mais j'ai laissé ça en suspens. Et à l'âge de 17 ans, j'ai commencé une formation professionnelle en chant, danse et théâtre », se souvient-elle.

Ayant ensuite mis son rêve de côté pendant plusieurs années, Mme Racicot dit le reprendre avec force. « On a l'âge de notre coeur. L'âge n'existe pas. L'âge c'est un chiffre. Pour moi, ça ne compte pas », répond-elle lorsqu'on lui demande quel message elle donne aux gens qui croient qu'il est trop tard pour réaliser leurs rêves.

Au-delà des mots, c'est par l'action et sa confiance en la vie que Lucie Racicot devient une source d'inspiration. « Avec tout ce que je fais présentement, je suis vraiment dans cette sphère et je m'oriente pour foncer à nouveau et tout faire pour que ça réussisse vraiment », dit-elle. Préférant ne pas dévoiler ses projets pour l'instant, elle affirme cependant préparer de très belles choses.

 

Partager:

À ne pas manquer