L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 novembre 2018

29e Grands Prix de la culture des Laurentides

Un hommage exceptionnel pour Bonnie Baxter

L’artiste en arts visuels Bonnie Baxter, de Val-David, a exposé à travers le monde et a été honorée à plusieurs reprises. Le prix Les Grands Soleils, reçu du Conseil de la culture des Laurentides pour rendre hommage à sa carrière, a toutefois une douceur particulière qui lui va droit au cœur.

Marilou Séguin

Bonnie Baxter de Val-David, honorée lors de la 29e édition des Grands Prix de la Culture, se dit privilégiée de pouvoir vivre sa passion.
Bonnie Baxter de Val-David, honorée lors de la 29e édition des Grands Prix de la Culture, se dit privilégiée de pouvoir vivre sa passion.
© Photo gracieuseté

« C’est une reconnaissance fantastique! Après plusieurs années de travail c’est magnifique, a-t-elle confié à L’information du Nord alors qu’elle était en plein montage de sa nouvelle exposition au Musée d’art contemporain des Laurentides (MACLAU), à Saint-Jérôme. D’autant plus que je suis la première femme à avoir reçu ce prix, ça me touche vraiment. »

Une fois tous les quatre ans, le Conseil de la culture des Laurentides (CCL) rend un hommage exceptionnel à un créateur laurentien de premier plan pour l’ensemble de sa carrière. « Cette année, le prix Les Grands Soleils a été remis à Bonnie Baxter dont le travail reconnu au niveau national et international représente toute la richesse, les talents et la créativité que renferment le Québec et les Laurentides », indique l’organisme à la suite de la 29e édition de ses Grands Prix de la Culture.

Une nouvelle exposition

Originaire des États-Unis, mais fière résidente de Val-David depuis 1969, Bonnie Baxter fait partie des membres fondateurs de l’Atelier de l’île et de l’Atelier du Scarabée. Ses talents pour l’imprimé et la gravure la mèneront à réaliser l’impression de corpus majeurs telle l’entièreté des oeuvres imprimées de Jean-Paul Riopelle (1985-1993).

Combinant estampe traditionnelle et nouveaux médias, la graveuse travaille par strates lui permettant ainsi de lier par la technique différents niveaux de significations.

Bonnie Baxter présente au MACLAU du 25 novembre au 25 janvier une exposition polymorphe où les récits inventés glisseront entre la biographie, la fabulation et l’autofiction.   

Exposer son travail dans les Laurentides à une valeur particulière pour l’artiste. « C'est assez significatif. C’est ici que j’ai choisi de vivre et d’avoir mon atelier. C'est un endroit qui m'a montré reconnaissance, acceptation et soutien, alors c'est important, comme la famille », dit-elle. 

À LIRE AUSSI : L’Atelier de l’île sous les projecteurs

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer