L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
7 septembre 2018

Messmer

Des spectateurs voyagent entre Le Patriote et le subconscient

Par Dyane Bouthilllette - Les spectateurs de Messmer ont nagé dans les eaux du subconscient au théâtre Le Patriote, les 31 août et 1er septembre. Avec ce tout nouveau spectacle s'intitulant Hypersensoriel, les plus réceptifs au magnétisme du grand fascinateur ont été transportés au cœur de situations aussi drôles que surprenantes.

Des spectateurs de Messmer deviennent l'illustration percutante des capacités illimitées du cerveau humain. Le professionnalisme de Messmer permet au public d'expérimenter l'hypnose sans danger et avec humour.
Des spectateurs de Messmer deviennent l'illustration percutante des capacités illimitées du cerveau humain. Le professionnalisme de Messmer permet au public d'expérimenter l'hypnose sans danger et avec humour.
© Photo L’information du Nord – Dyane Bouthillette

Par la voie des cinq sens et de la technologie, le public du mystérieux Messmer a visité un espace au-delà des limites imposées par l'esprit humain. Guidés par le grand maître de l'hypnose, les volontaires voyaient les barrières du mental s'effondrer une à une.  Ainsi, certains spectateurs se sont retrouvés nez à nez avec de multiples facettes représentant leurs potentiels, capacités, forces, phobies, etc.

Du test de réceptivité à l'hypnose

Au moins à deux reprises durant le spectacle, le public a été invité à participer à des tests de réceptivité. Ceux-ci consistant à joindre les mains, Messmer demandait aux spectateurs d'imaginer leurs deux index soudés l'un à l'autre. Pour certains, il devenait impossible de les séparer, tandis que d'autres ne ressentaient rien. Ainsi Messmer repérait dans la salle les sujets potentiels.

Sur plusieurs centaines de spectateurs, plus d'une vingtaine ont été conviés à monter sur les planches. Dans l'impossibilité de résister au magnétisme se dégageant de la voix et du regard de l'hypnotiseur, des gens se retrouvaient sur scène dans le temps de le dire.

Drôles de situations

Tout au long de la soirée, plusieurs personnes ont été emportées dans des mises en scène cocasses. Dans un premier temps, une vingtaine de volontaires ont été endormis sur les planches. « Ils ne dorment pas vraiment. Ils sont conscients, ils entendent tout. Ils sont comme en stand-by », a expliqué Messmer.

Un homme de 52 ans accompagné par sa conjointe a fait un voyage dans le temps pour retourner à l'âge de18 ans. « Voyons donc, elle pourrait être ma mère », a protesté ce dernier lorsque Messmer lui a montré sa femme assise dans la première rangée en bas de la scène.

L'un des moments les plus impressionnants fut celui où Messmer a créé une mise en contexte se déroulant dans un bar. Après avoir été amenés dans une série de situations, de mouvements et déplacements, les volontaires ont reproduit la scène à l'envers, comme un film se rembobinant.

Le 6e sens

En conclusion du spectacle, quelques  spectateurs sont entrés en contact avec leur sixième sens... celui de la séduction! Les volontaires de Messmer, se prêtant au jeu, ont été amenés à charmer et à danser avec une personne près d'eux.

Partager:

À ne pas manquer