L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 mai 2019

Le Théâtre Entre Amis à l’honneur

Cinq nominations pour la pièce « C’est purement sexuel » aux Arlequins

Tout un honneur pour le Théâtre Entre Amis qui a reçu cinq nominations pour sa production « C’est Purement Sexuel » aux prix Arlequins.

Sur la photo, Béatrice Plisson et Marko Bolduc, les comédiens en nomination, dans une scène de « C’est purement sexuel ».
Sur la photo, Béatrice Plisson et Marko Bolduc, les comédiens en nomination, dans une scène de « C’est purement sexuel ».
© Crédit photo André Chevrier

La pièce est nommée dans la catégorie meilleure production (comédie). Étienne Boivin est en nomination, lui, pour la mise en scène de la pièce. Il s’agit de sa deuxième nomination pour ce prix. Il avait été nommé en 2017 pour « La Chambre des Meurtres ». Éric Hallynck est nommé à nouveau pour la scénographie. En collaboration avec Étienne Boivin, ils ont remporté le prix en 2016 pour les décors de « Toc Toc », puis nommés en 2015 et 2017 pour « Dix Petits Nègres » et pour « La Chambre des Meurtres ».

Autres nominations

Aussi, deux comédiens ont été nommés pour leur performance sur scène. Dans la catégorie Meilleur Comédien, Marko Bolduc a été nommé pour son rôle de Grégoire et, comme meilleure comédienne, le nom de Béatrice Plisson a été retenu pour le rôle de Johanne.

« C’est Purement Sexuel » a été présenté en tournée en novembre dernier, puis repris en supplémentaire en février. Ces nominations viennent clore un projet cher au directeur de la troupe. « C’est un bonus formidable. Une cerise sur un gâteau particulièrement bien réussi. Je suis heureux pour mon équipe. Nous avons travaillé très fort », souligne Étienne Boivin.

Enfin, pour célébrer sa 10e saison, le Théâtre Entre Amis présentera trois productions en 2019-2020. D’abord « Un Tramway Nommé Désir » en juin prochain, puis « Being At Home With Claude » à l’automne, de même que « Les Liaisons Dangereuses » au printemps 2020. Toutes les informations au www.entreamis.org.



Partager:

À ne pas manquer