L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
31 juillet 2019

Nouvelle programmation culturelle

« Val-Morin a une âme, il faut la mettre en valeur » -Benoît Perreault

La Municipalité de Val-Morin dévoilait le 27 juillet sa toute nouvelle programmation culturelle. Au-delà des activités à venir, c’est toute une vision du développement qu’a présentée le maire Benoît Perreault.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Inspirée par le Théâtre du Marais, la Municipalité de Val-Morin fait le pari de la qualité de l’offre culturelle pour se revitaliser.
Inspirée par le Théâtre du Marais, la Municipalité de Val-Morin fait le pari de la qualité de l’offre culturelle pour se revitaliser.
© (Photo L’information du Nord – Archives)

« Depuis que la route 11 est devenue la 117, et qu’elle ne passe plus dans le village de Val-Morin, on sent une dévitalisation chez nous, qui s’accentue avec les années. Après mûre réflexion, on a réalisé que le seul vrai levier qu’on a pour inverser cette tendance-là, c’est la culture! »

C’est dans ces termes que le maire a annoncé ses couleurs. Sans mettre littéralement de côté les villégiateurs, il veut remettre le citoyen au centre des préoccupations de la Municipalité et ultimement, attirer plus de résidents permanents. Pour ce faire, les élus veulent animer le village de Val-Morin à l’année, en mettant l’accent sur l’offre culturelle. « Il faut se différencier de Val-David et Sainte-Adèle en mettant l’accent sur l’âme de notre village. Ici, on est plus calme, plus communautaire. On croit à un cocktail nature-culture. Par exemple, nous avons une rivière qui a encore des rives très naturelles. On veut garder ce cachet et le mettre en valeur par des activités culturelles, comme des spectacles de musique au bord de l’eau », ajoute M. Perreault.

Une offre quatre saisons

Dans cette optique de devenir à la fois un lieu de culture incontournable et un endroit où le résident permanent a une place de choix, la Municipalité a créé récemment un poste de directeur des loisirs, de la culture et des communications. Son titulaire, Jacob Cadieux, aura pour tâche notamment de développer le créneau culturel local. Pour l’heure, la programmation offerte se classe en 4 grandes férias inspirées par les saisons. Elle est constituée de 10 événements répartis sur 39 jours en plus des activités offertes par les organismes affiliés, dont la société d’histoire de Val-Morin, l’espace Rhizomes et la bibliothèque de Val-Morin.

Le maire déplore que pendant longtemps, les élus ont eu une vision priorisant la quiétude au détriment de l’animation. Par exemple, aucune activité ne se déroulait l’été. « Nous passons cette année, avec notre première programmation culturelle de l’histoire de Val-Morin, de 4 à 31 activités dans le village. Un peu comme le Marais, qui nous a un peu montré la voie, on veut offrir des activités qui sont raffinées, qu’on ne trouve pas ailleurs », dit-il.

« Le but est de s’ouvrir à la différence tout en misant sur la qualité. » -Benoît Perreault

Parmi ces activités, citons l’événement littéraire « En feuilles détachées » qui se déroulera trois fins de semaine d’affilée (20-22 et 27-29 septembre, ainsi que 4-6 octobre). Celui-ci accueillera une foule d’ateliers dans tous les lieux publics du village, notamment une lecture publique de bande dessinée avec l’actrice Sophie Faucher et la dessinatrice Cara Carmina. Cet hiver, la Fête de la nordicité, sous la forme d’un marché de Noël allemand, reviendra également les fins de semaine de décembre, tandis qu’au printemps, le FestiVal-Morin devrait revenir au mois de mai.

La programmation culturelle 2019-2020 complète de la Municipalité devrait être mise en ligne sous peu sur le site  www.val-morin.ca.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer