L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
23 août 2019

Des documentaires de haut niveau produits près de chez vous

Le documentaire Angèle en quatre temps raconte le parcours de la violoniste de renommée internationale, Angèle Dubeau. Une équipe professionnelle installée à Val-David est derrière ce film.

Véronique Piché

De gauche à droite: Martine Tremblay, Daniel Shannon et Isabelle Depelteau.
De gauche à droite: Martine Tremblay, Daniel Shannon et Isabelle Depelteau.
© L’information du Nord – Véronique Piché

Ils ont accompagné la virtuose lors de son ultime tournée avec La Pietà. En tout, une centaine de jours de tournage étalés sur 3 ans. Les images captées sont du Mexique, de l’Équateur et des États-Unis, mais aussi de partout au Québec et ailleurs au Canada. Six mois de montage plus tard, ça donne « un road movie », décrit le producteur du documentaire Daniel Shannon, debout en face de la table de montage.

ID Vision Films est une compagnie de production de documentaires de portée internationale. Outre Angèle en quatre temps, notons le récent Mental States qui explore la criminalisation de la maladie mentale en Amérique du Nord ou encore Sweet 16 (Mes 16 ans) filmé sur 5 ans auprès d’adolescents diabétiques du Canada, des États-Unis et de l’Équateur.

Sans regret

D’abord basé à Montréal, le couple derrière ID Vision décide il y a 6 ans de transporter ses pénates à Val-David. Une décision qu’Isabelle Depelteau – originaire de Sainte-Agathe-des-Monts – et Daniel Shannon ne regrettent pas. « Nous voulions joindre l’utile à l’agréable, on a donc fait un move stratégique », dit-il. Sur place, quelques ajustements étaient de mise, mais bien peu.

« On était déjà en opération depuis 20 ou 25 ans. On a juste changé d’adresse », dit Isabelle Depelteau. Un déménagement rendu possible entre autres grâce à des équipements plus petits et moins coûteux qu’avant. La salle de montage est d’ailleurs minimaliste: une table avec deux écrans, un clavier, une petite console. À noter que l’accès à Internet haute vitesse est essentiel à leur travail.

Emploi local

Isabelle Depelteau explique que dès leur arrivée, il était clair qu’ID Vision devait créer de l’emploi sur place. Daniel Shannon souligne que Val-David et ses environs attirent des personnes qualifiées dans le domaine des arts. « Une fois par mois, on fait une nouvelle rencontre », dit-il. Ainsi, recherche, écriture, graphisme ou montage, voilà autant de tâches qui peuvent être effectuées localement.

La conversation dévie sur le thème de la qualité des emplois. « C’est des emplois bien rémunérés mais de pigiste, décrit Isabelle Depelteau, sauf que c’est comme ça dans notre milieu. » Qu’on soit n’importe où, la production visuelle fonctionne par projet.

Expertise

La pièce où se déroule cet entretien offre une vue sur le lac la Sapinière. Assise devant son ordinateur, Martine Tremblay intervient dans la conversation. Elle raconte sa migration à elle, du Grand Montréal à Val-David. C’était d’abord un choix de vie. Elle ne pensait pas retrouver du travail dans son domaine d’expertise, celui de la direction de production. Elle savait pouvoir se réinventer.

« Qu’ensuite Isabelle et Dan déménagent eux aussi à Val-David, pour moi, c’est un cadeau », déclare-t-elle.

Après un court passage à l’affiche au cinéma Pine de Sainte-Adèle, Angèle en quatre temps sera diffusé cet automne sur les ondes de Radio-Canada, en version courte et longue.

Partager:

Véronique Piché

  • Courriel

À ne pas manquer