L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 août 2019

Le Festival des Contes Maltés célèbre sa 7e édition

Son succès ne se démentant pas année après année, le Festival des Contes Maltés est de retour à Val-David pour une 7e édition, du 6 au 8 septembre.

Maxime Coursol

La poétesse innue Joséphine Bacon sera une des têtes d'affiche du 7e Festival des Contes Maltés.
La poétesse innue Joséphine Bacon sera une des têtes d'affiche du 7e Festival des Contes Maltés.
© Photo gracieuseté

Ayant fait mouche l’an dernier en exploitant la veine amérindienne-québécoise, l’édition 2019 reprendra le vocable « Métissé serré », mais ajoutera cette fois-ci plusieurs surprises, dont une mise en valeur de la culture africaine. « C’est un petit milieu, le circuit professionnel des conteurs, explique Benoît Davidson, co-organisateur du festival. J’ai eu la chance de rencontrer d’excellents conteurs du Sénégal et du Burkina Faso, je trouve ça important de les faire connaître, parce qu’ils sont bons! »

En plus de célébrer l’Afrique, le samedi, avec le chanteur sénégalais Ilam et un circuit appelé « Les incontournables interculturels », qui met en vedette cinq conteurs africains et antillais, le Festival des Contes Maltés mettra aussi de l’avant la culture de l’Abitibi, le vendredi, avec Raôul Duguay et Renée Robitaille. Une conférence sur la langue française est notamment au programme.

Lumière sur les autochtones

Face au grand succès remporté l’année dernière en offrant une tribune appréciable à la culture amérindienne, le festival récidive cette année. En tête d’affiche, il peut compter sur Joséphine Bacon, grande poétesse innue, qui viendra présenter un spectacle le dimanche. « C’est un coup de chance, confie Benoît Davidson. Nous devions avoir pour une deuxième année d’affilée Serge Bouchard, mais il a dû annuler. J’ai donc contacté Joséphine qui a accepté de se joindre à nous. »

La poétesse ne sera pas la seule représentante des Premières Nations à l’événement, puisque l’animation a été confiée au conteur innu Patrick Courtois et que du cinéma de la Wapikoni Mobile sera notamment présenté.

« Un autre beau moment du festival cette année va être le spectacle du groupe Mi'gmafrica, qui va fusionner musique africaine et musique autochtone, à l’école Imagine. C’est comme assister à un pow-wow, mais avec des rythmes d’Afrique de l’Ouest! », glisse M. Davidson. Mentionnons également la présence de l’ethnologue Marc Laberge, qui viendra enseigner la culture autochtone aux festivaliers.

Pour tous les goûts

Comme il s’agit d’une 7e édition, le festival 2019 aura pour thème Il était sept fois. Des arts du cirque sont aussi au programme, en plus des arts de la parole, de la musique et des conférences. La plupart des événements se tiendront à l’ancienne église de Val-David, convertie en salle communautaire, au cœur du village, mais il y aura aussi des activités au Parc régional Val-David-Val-Morin, secteur Dufresne.

Signalons que l’événement se tient en partie grâce au soutien financier de Patrimoine Canadien et du ministère de la Culture du Québec, qui verseront une contribution pour la tenue de l’événement.

Pour plus d’informations ou connaître la programmation complète avec sa panoplie d’activités familiales, on peut visiter la page Facebook « Contes Maltés » ou écrire un courriel à l’adresse infocontesmaltes@gmail.com.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer