L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 août 2019

Plus de 2 000$ amassés pour L’Ombre-Elle

Le Festival des Chansonniers fait vibrer Sainte-Agathe

Trente-trois chansonniers et deux groupes de musique ont participé à la 2e édition du Festival des Chansonniers du Québec qui s’est tenue, du 26 au 28 juillet, à Sainte-Agathe-des-Monts.

Daniel Deslauriers , journaliste

Le public était au rendez-vous à la Place Lagny.
Le public était au rendez-vous à la Place Lagny.
© (Photo L’information du Nord – André Chevrier)

Un bilan dont le principal instigateur, Daniel Fontaine, n’est pas peu fier. En tout, 125 heures de spectacle présentées dans une dizaine de sites différents (terrasses, parcs, etc.), dont la Place Lagny et le Quai Alouette. Le clou de la fin de semaine s’est déroulé au théâtre Le Patriote où des chansonniers, accompagnés d’un superbe orchestre, ont offert tout un spectacle. Aussi, le 28 juillet, gracieuseté de l’entrepreneur Normand Lortie, 10 artistes-peintres ont créé des œuvres colorées au son de la musique des chansonniers présents au Belvoir.

Peut-on espérer une troisième édition pour 2020? « On se le souhaite », souligne le chansonnier Daniel Fontaine. Le comité organisateur tirera un trait sur cette deuxième édition lors de la rencontre du 20 août prochain.

Pour la cause

Le chansonnier Daniel Fontaine est l’homme d’une seule cause. Aussi, pour cette deuxième édition, il a choisi de remettre l’ensemble des recettes de ce festival, soit 2 000$, à la maison L’Ombre-Elle de Sainte-Agathe-des-Monts. Il a voulu sensibiliser ainsi le public face à la réalité des femmes et des enfants qui sont victimes de violence conjugale. Ainsi, toutes les demandes spéciales du spectacle de clôture se sont avérées payantes pour L’Ombre-Elle. L’organisateur Daniel Fontaine a même mis sa guitare aux enchères, ce qui a permis d’augmenter la cagnotte recueillie ce soir-là.

« Votre générosité nous permet de poursuivre notre mission qui est de dénoncer et prévenir la violence conjugale sous toutes ses formes. Par-dessus tout, c’est plus de 1 600 femmes et enfants qui, chaque année, bénéficient d’un hébergement sécuritaire et de plusieurs types de services », a salué L’Ombre-Elle par voie de communiqué. 

« Ce fut une grande réussite grâce à la collaboration de tout ce beau monde. C’est l’enthousiasme de tous ces gens qui me porte à aller de l’avant », conclut Daniel Fontaine.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer