L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
25 septembre 2019

Being at home with Claude

Tout un défi pour le Théâtre Entre Amis

Le Théâtre Entre Amis lance sa 10e saison avec une pièce touffue, un véritable « défi d’acteurs », qui sera présentée au Théâtre du Marais de Val-Morin les 4 et 5 octobre et à l’église du Village de Mont-Tremblant le 11 octobre.

Maxime Coursol

C’est dans une ambiance de film noir que sera présenté la pièce « Being at home with Claude »
C’est dans une ambiance de film noir que sera présenté la pièce « Being at home with Claude »
© (Photo gracieuseté)

Cette pièce, c’est Being at home with Claude, écrite par le dramaturge québécois René-Daniel Dubois. Il s’agit d’un drame psychologique qui oppose deux personnages, un policier et un meurtrier, qui se livrent un duel dans le cadre d’un interrogatoire serré.

La prémisse est la suivante: au centre-ville de Montréal, dans les derniers jours de l’Expo 67, un prostitué gai assassine un homme, puis s’enferme dans le bureau d’un juge. Un enquêteur vient l’interroger afin de découvrir les motifs du tueur. « Lorsque la pièce commence, l’interrogatoire dure depuis 36 heures, raconte Étienne Boivin, qui campe le rôle de l’inspecteur en plus de produire la pièce avec Virginie Rochon. Ils sont fatigués, mais il reste des zones d’ombre à éclaircir. On fait reconstituer l’histoire aux spectateurs, pour comprendre ce qui a mené au meurtre. »

Pour Marko Bolduc, qui joue le rôle du meurtrier, il s’agissait d’un certain retour aux sources. « À 17 ans, quand je suis allé à ma première audition à l’École nationale de théâtre, j’avais choisi de jouer un extrait de Being at home with Claude et je m’étais toujours dit qu’un jour, je reviendrais à cette pièce. Je l’avais un peu mise de côté avec le temps, mais quand Étienne me l’a proposé, j’ai tout de suite dit oui. C’est après que j’ai réalisé dans quoi je m’étais embarqué », confie-t-il en riant.

Un défi d’acteurs

Les défis auxquels les deux comédiens principaux ont été confrontés sont multiples: d’abord, la mémorisation des textes, qui comportent plusieurs monologues. Ensuite, l’interprétation très intense, mais avec des moments où il faut être plus contenu. Enfin, le format de la pièce, puisqu’il s’agit d’un huis clos sans entracte.

« Il y a 8 ans, je n’aurais pas monté ça, avoue Étienne Boivin. C’est une pièce qui aurait été trop difficile. Mais on est rendu là où on voulait être maintenant, la troupe est établie, on peut se permettre d’aller dans le drame. »

« Cette pièce-là, c’est vraiment un jeu d’empathie avec le public. »

-Étienne Boivin

Il ajoute que ce choix est venu d’un désir de jouer avec Marko Bolduc. Tous deux, l’année précédente, ont joué ensemble dans la comédie Le Père Noël est une ordure, et ils ont su créer une bonne chimie entre eux. M. Boivin a donc eu envie de monter une pièce pour explorer davantage celle-ci. C’est ainsi qu’ils ont finalement choisi Being at home with Claude, où chacun pourra prendre la pleine mesure de l’autre.

Quatre soirs seulement

Le Théâtre Entre Amis existe depuis 10 ans maintenant et a monté 13 pièces depuis 2010. Il s’agit du deuxième drame que la troupe de théâtre amateur présente dans toute son histoire et de la première pièce où il y a moins de six comédiens sur scène. « C’est un gros test pour nous, on ne se le cache pas. On va voir si on peut, à deux, attirer autant de spectateurs », avoue M. Boivin. Précisons qu’outre les deux acteurs principaux, deux autres petits rôles sont campés par Alain Martel et Jean-François Bienvenue, dont c’est la première apparition sur scène. La mise en scène est de Sylvie Chagnon et Annie-Kim Verdon fait les décors.

La pièce sera présentée à Val-Morin, Saint-Jérôme et Mont-Tremblant. Les billets sont disponibles sur le site http://www.entreamis.org/billetterie

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer