L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
31 janvier 2019

L'Expérience Boréale

Une nouvelle base de plein air à Sainte-Agathe

Dès l’été 2019 il sera possible de surfer en pleine forêt à Sainte-Agathe. Le Camping du Domaine Lausanne, qui a changé de main en 2018, accueillera SURF117 et sa vague de 200 mètres de long offrant 25 secondes de glisse.

Marilou Séguin

L'Expérience Boréale comprend 329 sites de camping et 75 prêt-à-camper dont les originales cabines flottantes.
L'Expérience Boréale comprend 329 sites de camping et 75 prêt-à-camper dont les originales cabines flottantes.
© Photo gracieuseté

«C’est un projet qu’on développe depuis cinq ans et qui va voir le jour à l’été », explique avec enthousiasme Karine Lévesque qui fait partie de la nouvelle famille à la tête du camping fondé en 1973. Avec le président Étienne Avon et son frère Charles Avon, le trio souhaite donner un nouveau souffle au site.

Ainsi, la base de plein air L’Expérience Boréale, composée du Camping du Domaine Lausanne et de SURF117 proposera une foule d’activités sur un vaste terrain de jeu de 11 millions de p2. « Sports, plein air, famille », résume la vocation que les entrepreneurs donnent au site.

Comme à la mer

SURF117 propose de glisser sur une vague qui rappelle l’océan… sans avoir à faire des heures de route. « C’est une piscine à vagues dédiée au surf qui fait 660 pieds de long par 150 pieds de large, explique Étienne Avon. Il y aura deux corridors de glisse et ça s’adresse vraiment à monsieur et madame tout le monde, qu’ils aient déjà fait du surf ou non. »

Étant une base de plein air familiale, l’activité sera accessible même pour les plus jeunes, à partir de l’âge de quatre ans. « Ils pourront s’initier au surf en forêt », dit M. Avon, qui a lui-même conçu le site. « C’est vraiment la position dans le bassin qui influencera la forme de la vague », explique-t-il, donc il y en aura pour tous les goûts, des débutants aux plus expérimentés.

Passionnés de surf, Étienne et Karine faisaient de longues heures de route chaque week-end pour aller profiter des vagues aux États-Unis. Un jour ils ont eu l’idée de faire venir la vague à eux. Le projet été né.

La date d’ouverture officielle dépendra de la météo. Les travaux ont débuté à l’été 2018, mais l’arrivée hâtive de la neige à un peu chambouler les plans de l’équipe. Ce n’est que partie remise pour la suite, lorsque le printemps se pointera le bout du nez.

Quatre-saisons dès l’automne

Dès l’automne prochain, les propriétaires souhaitent rendre le site accessible à l’année longue. Un projet de ski alpin hors-piste sans remontée mécanique est entre autres dans les cartons. Et ce n’est qu’un début, Étienne Avon et son équipe débordent d’idées.

Randonnée pédestre, vélo de montagne (single track), cyclisme sur la piste cyclable Le P'tit Train du Nord, baignade dans un lac privé, planche à pagaie, kayak, pêche à la truite, ce n’est pas les idées d’activités qui manquent au nouveau centre de plein air.

L’entreprise compte actuellement cinq employés à temps plein, un nombre qui pourrait grimper à 40 employés saisonniers l’an prochain indiquent les propriétaires.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer