L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 octobre 2019

P’tit Train du Nord: la fin d’une saison exceptionnelle

À moins de beau temps inhabituel à ce temps-ci de l’année, le parc linéaire Le P’tit Train du Nord fermera définitivement cette semaine, le temps que la neige s’installe.

Maxime Coursol

La saison 2019 a été exceptionnelle sur Le P’tit Train du Nord, selon la Corporation du parc linéaire.
La saison 2019 a été exceptionnelle sur Le P’tit Train du Nord, selon la Corporation du parc linéaire.
© Photo gracieuseté)

La belle saison 2019 a été animée sur cette piste cyclable considérée comme un joyau des Laurentides. Au total, une vingtaine d’activités s’y est tenue. On parle évidemment des deux compétitions Ironman de Mont-Tremblant, du Marathon de la Rouge et du Marathon du P’tit Train du Nord, mais aussi de Vélo à notre santé et de la Cyclo-Mémoire, notamment.

Jean-Sébastien Thibault, directeur général de la Corporation du parc linéaire, explique qu’il a été choisi cette année de limiter davantage les événements se déroulant sur le P’tit Train du Nord, mais d’axer sur la qualité de ceux qui sont retenus. « On parle d’événements avec un grand déploiement et un grand achalandage, ce qui est une meilleure façon d’affecter nos ressources, explique-t-il. On a notamment décidé cette année, dans la foulée des événements survenus au Marathon de Montréal, de mettre plus d’emphase sur l’aspect sécurité. » Il en a résulté plus de travail pour les bénévoles et les employés de la Corporation, même si moins d’activités étaient au menu.

De nombreux chantiers

Plusieurs chantiers se sont déroulés par ailleurs cette année sur le parc linéaire. Il faut dire qu’en certains endroits, des infrastructures comme des ponceaux datent de l’époque du chemin de fer, ce n’était donc pas un luxe de les remettre en état. La chaussée est pour sa part abîmée chaque année par les épisodes de gel et dégel, ce qui oblige des travaux par endroits. En 2019, il y a eu asphaltage, réfection de piste et réfection de gares à plusieurs endroits. Deux chantiers se poursuivront également cet automne: réfection du pont de la Diable à Mont-Tremblant (km 86,4) sans contournement et stabilisation du talus au km 17,5 à Piedmont. Des rechargements de criblure de roche, ainsi que l’entretien des garde-corps et barrières sont aussi au programme.

Soulignons également que l’installation des 300 bollards installés aux intersections entre le parc linéaire et les routes a été complétée. Le code de bonne conduite figure sur chacun d’eux. Six nouvelles stations de réparation mécanique ont aussi été installés.

Achalandage en hausse

Bien que les chiffres sur l’achalandage du parc linéaire sortent en général à la toute fin de l’automne, on peut déjà avancer que l’été 2019 aura été une bonne saison, selon M. Thibault. « Les gîtes et auberges en bordure de la piste cyclable étaient pleins à craquer, ça s’est maintenu tout l’été, soutient-il. Il est encore trop tôt pour parler de record, mais c’est hautement probable. »

L’asphaltage de la portion du P’tit Train du Nord entre Mont-Tremblant et Saint-Faustin-Lac-Carré a également entraîné une forte hausse de l’achalandage, toujours selon le directeur général. « On a vu une hausse importante de la fréquentation de la vieille gare et de l’ancienne pisciculture, c’était plein toutes les fins de semaine. Qu’on soit pour ou contre l’asphaltage pour des raisons environnementales, il y a un constat qui s’impose: quand on asphalte, le nombre d’usagers du tronçon asphalté augmente », conclut-il.

Rappelons par ailleurs qu’un débat est en cours présentement pour asphalter le tronçon entre Sainte-Agathe-des-Monts et Val-Morin.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer