L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 septembre 2019

Atome B Local

Les Prédateurs champions

La saison 2019 des Prédateurs B1 de Sainte-Agathe s’est terminée dans l’euphorie le 17 août, alors qu’ils remportaient le championnat dans l’Association régionale de baseball des Laurentides.

Maxime Coursol

L’équipe Atome B local des Prédateurs est championne de l’Association régionale de baseball des Laurentides.
L’équipe Atome B local des Prédateurs est championne de l’Association régionale de baseball des Laurentides.
© (Photo gracieuseté)

L’équipe a été couronnée championne des séries éliminatoires de la catégorie atome local, au terme du tournoi disputé du 15 au 17 août au parc Breen de Sainte-Sophie. Elle a d’abord vaincu les Pirates de Prévost lors de son premier match, par la marque de 10-9, ce qui l’a amené en demi-finale contre l’équipe locale, les Blue Jays de Sainte-Sophie, qu’ils ont vaincu le 17 août par un pointage de 11-7. Cette victoire leur a ouvert les portes de la finale, disputée la journée même contre ces mêmes Pirates de Prévost, battus cette fois au compte de 14-8.

Pendant ce temps, les Prédateurs B2 se hissaient également en demi-finale, en battant les Blue Jays 12-7, pour ensuite s’incliner contre les Pirates à la suite d’un match très serré, qu’ils ont perdu 13-12.

« C’est vraiment les deux équipes de Sainte-Agathe qui se sont échangé la tête du classement tout le long de la saison régulière, on s’attendait donc à ce que l’une d’elles l’emporte, et on n’a pas été déçus », confie l’entraîneur adjoint des Prédateurs dans l’atome B local, Yan Allard-Roussy. 

Celui-ci et l’entraîneur-chef Jeff Paquette sont très fiers de leurs joueurs. Au début de la saison, plusieurs n’avaient aucune expérience en baseball, mais ils ont appris rapidement. « On a quand même eu un peu peur parce que vers la fin de la saison, nos gros frappeurs étaient en panne sèche. Ils sont finalement revenus en force pour la finale, qui a été un excellent match tant à l’offensive qu’en défensive », confie M. Allard-Roussy.

Soulignons en terminant que dans la catégorie atome B local, il y a une mixité homme-femme chez les joueurs. 

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer