L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
18 septembre 2017

Dégelée de 49-0

Les DesMonts sans pitié pour les Vikings

La marque finale de 49-0 indique parfaitement l’allure - à sens unique - du match de football juvénile remporté le vendredi soir 15 septembre par les DesMonts de la Polyvalente des Monts, aux dépens des visiteurs, les Vikings de l’école secondaire Barthélemy-Joliette devant une excellente foule de 250 personnes.

Maxime Coursol

Comble de malchance pour Victor Massé, quelques minutes après avoir enregistré son premier touché de la saison dans la catégorie juvénile, il a subi une fracture de la clavicule qui l’écartera du jeu pour le reste de la saison.
Comble de malchance pour Victor Massé, quelques minutes après avoir enregistré son premier touché de la saison dans la catégorie juvénile, il a subi une fracture de la clavicule qui l’écartera du jeu pour le reste de la saison.
© Photo Gracieuseté

La marque finale de 49-0 indique parfaitement l’allure - à sens unique - du match de football juvénile remporté le vendredi soir 15 septembre par les DesMonts de la Polyvalente des Monts, aux dépens des visiteurs, les Vikings de l’école secondaire Barthélemy-Joliette devant une excellente foule de 250 personnes.

Une statistique illustre le déséquilibre des forces sur le terrain, les Vikings ont dû patienter jusqu’au début du 4e quart pour enregistrer leur 3e premier jeu du match!

Si l'adversaire a beaucoup joué du casque vendredi soir,  les DesMonts, eux, ont joué avec ce qu'ils avaient dedans (le casque).

Coach Érick Lapointe

La ligne défensive joliettaine a été percée à volonté par les porteurs de ballon des DesMonts, en particulier le robuste # 22 (Benjamin Brunet).

Jouer comme une famille

Les DesMonts ont respecté rigoureusement le plan de rencontre de l’entraîneur-chef Érick Lapointe et de ses adjoints, David Prégent et David Ménard, coordonnateurs respectivement à l’attaque et à la défense.

« Si l'adversaire a beaucoup joué du casque vendredi soir », de commenter coach Lapointe, « les DesMonts, eux, ont joué avec ce qu'ils avaient dedans (le casque). Dans notre programme de football, on insiste pour qu'ils soient intelligents et respectueux. Nous sommes extrêmement fiers d’eux! »

Pour citer coach Prégent, le match parfait n'existe pas au football. Mais la soirée de vendredi s'en rapprochait drôlement : aucune perte de possession en offensive en marquant sur chacune d'elle, à l’exception d’un jeu truqué (feinte de botté de placement qui s’est soldé par une interception des Vikings dans leur zone des buts).  À souligner aussi quelques revirements provoqués par les unités spéciales, notamment un botté d’envoi raté de Raphaël Legault qui s'est transformé en percutant botté court avec ballon recouvré par les locaux!

Fracture de clavicule

On a également été témoins d’un larcin, quand le #15 des Vikings (Léandre Poirier) s’est fait arracher le ballon des mains par Anthony Durand (#64), des DesMonts.

« Nous avons joué comme une famille, pour deux de nos membres qui ont été blessés lors d’accident,  Charles-Antoine Lortie (accident de VTT) et Louis-Mitron (accident de la route) », de terminer coach Lapointe, avant d’ajouter que Victor Massé était tombé au combat avec une fracture de la clavicule (sous le poids de l’imposant #60 des visiteurs, Robert Kaviranga). « Mince consolation, il avait marqué son premier touché en juvénile quelques minutes avant sa blessure. »

Prochain match des DesMonts : Collège Saint-Sacrement (Terrebonne) VS Polyvalente des Monts, vendredi 22 septembre, à 19h30 (centre sportif Damien-Hétu).

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer